Rencontres de Musique Médiévale de Saint-Omer

A Saint-Omer,  22 Juin au 06 Juillet, se tiennent des animations-rencontres autour du thème de la musique médiévale.

 Une conférence inaugurale présentée par Rémy Cordonnier, sur le thème du « bestiaire d’Adam de la Halle » s’est tenue à la Chapelle Saint-Jean, le vendredi 22 Juin.

 

Rémi Cordonnier: Conférence Bestiaire d’Adam de la Halle

"JE MUIR D'AMOURETTE" ensemble Mille Bonjours et Lyric & Co à la cathédrale de Saint-Omer Pour voir en plein écran double-cliquez dans la fenètre de l'animation

Nous vous proposons un extrait du premier concert donné le vendredi 29 juin en la cathédrale de Sain-Omer, intitulé « je muir d’amourete ». C’est une création de l’ensemble « Mille Bonjours » et de la compagnie « Lyric & Co », sur la base de textes et de la musique proposés par Adam de la Halle.

Prochain concert vendredi 6 juillet 20h30

Les anges musiciens

Ensemble Obsidienne

Direction Emmanuel Bernnardot

La Station fête ses 2 ans

Deux ans se sont écoulés depuis l’édification du local provisoire implanté sur le parvis de la gare de Saint-Omer.

Lundi 2 juillet La Station  fête  ses deux ans d’activité. 

Lors de la soirée portes ouvertes des visites du chantier de la gare sont organisés. 

Des stands d’informations et une exposition de projets réalisés  grâce au matériel à disposition dans le Fablab  seront implantés sur la parvis de La Station

Venez nombreux découvrir ce projet d’avenir, gérer par une association  de promotion de l’innovation et de l’entrepreneuriat nouvellement créée.

Le mouvement « Castor » à Saint-Omer.

A propos, c’est quoi « Les Castors » ?

Au lendemain du 8 mai 1945, et de la fin des combats après 6 années de guerre, notre monde était en ruines.
En France, deux millions d’habitations sont détruites.
Le pays est à réinventer… et la reconstruction va prendre plus de 10 ans.
Il faut dire que les matériaux étaient rares et chers, la main d’œuvre insuffisante.
Des ménages se sont regroupés, principalement ouvriers, pour créer des associations afin de construire ou remettre en état ensemble leurs habitations, sur leur temps libre, l’Eglise acceptant même le travail le Dimanche!
L’auto construction était née, une aventure rendue possible par la solidarité et la fraternité de ses acteurs. On les a appelé « les castors ».

Le contexte socio-économique de l’après-guerre 39/45

     La guerre avait eu des effets désastreux sur l’économie du pays. L’endommagement profond des réseaux de communication entraînait de fortes perturbations sur le transport des matières premières comme des produits finis. Les industries n’étant plus approvisionnées que sporadiquement, cela entraînait un fort chômage technique, et donc une baisse sensible du pouvoir d’achat.

Architecture des Maisons Castor

Rationnement et marché noir se poursuivant, pesaient sur les inégalités sociales. Criminalité, délinquance, prostitution se développent. La reconstruction du pays asphyxie l’économie nationale, la misère se répand. La Sécurité Sociale naissante est écrasée par les demandes d’aides. Pendant le très rude hiver 1946/47, les lourdes pénuries de charbon provoquent des grèves et des manifestations de masse.
Le coût social et économique de la guerre est terriblement lourd!

Nous avons mis en place un groupe réservé aux « Castors de Saint-Omer », pour vous permettre de communiquer ensemble, pour échanger souvenirs et photos. Il suffit de s’inscrire!

 https://www.facebook.com/groups/1661428580639680/