A Bruxelles, la vie de Bernard Coppey prend un virage (3)

A Saint-Omer, fort de six salles de cinéma, Bernard Coppey est formidablement installé dans le loisir de la ville. L’affaire prend la même tournure à Maubeuge. Mais, politiquement, la roue tourne. Giscard d’Estaing avait déjà taxé le porno, Mitterrand autorise Canal +, ses films à gogo et les soirées cinéma hard. C’est plus compliqué, mais le Rex résiste. Bruxelles va offrir à l’entrepreneur une nouvelle vision du cinéma

Ociné Maubeuge

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *