André Hembert : sculpteur sur bois.

Wismes dans le coeur

Wismes est un petit village de quelques 500 habitants, niché au cœur du Val de Lumbres, entre les plaines du Boulonnais et de l’Artois. Dans cette calme bourgade, réside un artiste reconnu, sculpteur sur bois. Il s’agit de M. André Hembert.

Tête naïve

Il a gardé sa première œuvre, une petite tête naïve réalisée dans une chute de madrier.

André Hembert
Personnages naïfs

Le parcours de l’artiste

André Hembert est né au début des années 30. Il a débuté modestement, à l’âge de 17 ans, en apprentissage de menuiserie-charronnerie, dont il a fait son activité principale. Car« la sculpture ne nourrit pas son homme, ni sa famille ! » précise-t-il en souriant. En pratique il aime aussi dessiner lui permettant ainsi de préparer les épures de ses sculptures. Ses thèmes de prédilection ont toujours été religieux. L’artiste est en effet un homme de foi et ces sculptures religieuses sont celles qui se vendent le mieux ! Il a aussi réalisé de nombreuses œuvres profanes.

La chapelle de famille

Désirant se faire inhumer sur ses terres le moment venu, il a construit et décoré une chapelle, avec un vaste caveau, pouvant accueillir une bonne vingtaine de cercueils, dont le sien. Et ce cercueil, il l’a peaufiné, assemblé sans clou ni vis, tout en queue d’aronde. Et puis, au cas où son inhumation serait un peu prématurée, son cercueil comporte des poignées d’ouverture intérieures, on ne sait jamais !

Quant au gène artistique d’André Hembert, il est passé à la génération suivante, mais transformé : plus de sculpture mais de la peinture chez sa fille Marie-Andrée.