La gare de Saint-Omer dédiée à l’innovation..

La Station

La Station : un second souffle pour la gare

Les nouvelles technologies ont considérablement évolué, de nouvelles formes d’organisation du travail voient le jour. Les travailleurs indépendants sont de plus en plus nombreux. Les salariés, eux, peuvent télétravailler plus facilement, c’est-à-dire hors de leur bureau. La création d’entreprise, quant à elle, est simplifiée. L’utilisation de machines numériques comme les imprimantes 3D, les découpeuses laser, les brodeuses numériques, permettent également à chacun d’entre nous de prototyper. Ces lieux émergent non pas uniquement dans les métropoles mais aussi dans des villes de taille moyenne. Saint-Omer illustre cette évolution.

Le pays de Saint-Omer choisi le site de la gare…

Fermée depuis 2011 pour des questions de sécurité, la gare de Saint-Omer tombait en décrépitude. Consciente de l’émergence des travailleurs indépendants, la Communauté d’Agglomération du Pays de Saint-Omer eut pour volonté de créer un espace de travail partagé sur son territoire. Très attachée à son patrimoine culturel, elle devient propriétaire de cette belle architecture  en bordure des voies en 2016. Puis, elle investit en réhabilitant ce bâtiment historique en tiers-lieu numérique. Après 3 ans de travaux de réaménagement, l’ancienne gare rouvrira ses portes le 15 novembre 2019 pour devenir “La Station”.

Panoramiques de la gare en chantier

La Station 300 jours avant l’inauguration.

Le site « Les 4 saisons de l’audomarois » a visité la gare  en chantier 300 jours avant l’inauguration de « La Station »

Cliquez sur l'image

Chantier gare

Pour tout savoir sur La Station, cliquez sur le bouton suivant…

Le Sénégal, terre d’accueil et de mission d’Imiks Imik

Guy Lion a su quitter son confort occidental pour aider le Maroc puis le Sénégal

Vous l’avez compris si vous suivez ce feuilleton depuis quelques semaines, l’aventure humaine est au cœur de l’action d’Imiks Imik. Elle se traduit en Afrique, mais aussi en France. Des écoliers ont pris conscience de l’action des adultes comme des besoins énormes de leurs petits copains sénégalais. Une chaîne s’est mise en place au-delà des mers et des continents…

Guy, le Lion des marais est au Sénégal (5)

D’un modèle brut, les bénévoles vont aménager une vraie école

D’abord au sein d’associations rompues à l’exercice, avec des Luxembourgeois, avec la Croix-Rouge puis au sein d’Imiks Imik qu’il a créé. Lui et ses copains ont été rejoints par des dizaines d’autres, venus de tous horizons, Belgique, Suisse… Tous sont bénévoles, volontaires et contribuent grâce à leur argent personnel.