Clairmarais : la chapelle du Long Chêne

La chapelle du Long Chêne en forêt de Clairmarais

A Jésus Flagellé
Chapelle du Lon Chêne à Clairmarais

Les oratoires en Flandres sont nombreux. Parmi ceux-ci, en forêt de Clairmarais, à la limite de Renescure, on trouve la « Chapelle du Long Chêne ». On y arrive par un long chemin sinueux et ombragé. Elle porte la date de 1862 mais ses origines sont certainement plus anciennes… vers 1595, une femme qui ramassait du bois aurait eu l’apparition de Notre Dame du Chêne au-dessus d’une chapelle en ruine.

Dite : « Chapelle aux loques »

Elle était ornée extérieurement de peintures murales, représentant les instruments de la Passion, disparus lors de la restauration de 1995 par l’association Yser Houck. Elle est dite également «chapelle aux loques». On y pratique en effet un rite particulier, qui consiste à nouer à la grille de la chapelle un linge appartenant à la personne malade afin de lier ou nouer le mal. Plus le linge est serré, plus le mal est censé s’en aller rapidement après avoir fait le tour de l’édifice de manière à tenir toujours la statue du Christ sur sa droite.

A Jésus Flagellé
Les loques sont accrochés à la grille de la chapelle

Les pèlerinages  

Cette chapelle dédiée à Jésus flagellé aurait été reconstruite pendant la Révolution pour permettre aux prêtres réfractaires d’y célébrer la messe. Son emplacement aurait été établi à proximité du chêne le plus haut, afin que les habitants puissent la localiser. Un pèlerinage s’y déroule chaque année, le mercredi après la saint Jean-Baptiste. Elle est aussi visitée le vendredi saint.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *