Deux cartouches de dynamite et la campagne s’est offerte à la vue du centre-ville d’Aire sur la Lys

Le démantèlement des remparts de la ville d'Aire sur la Lys ouvre des perspectives de commerce.

Deux cartouches de dynamite et un craquement. Ce n’est pas un feu d’artifice ordinaire qui est tiré le 14 juillet 1893. Un coin du mur de la demi-lune du château, derrière ce qui est aujourd’hui le cinéma Area, s’abat dans le glacis. C’est juste une petite brèche, mais elle est énorme pour la population, les personnalités, les militaires, plus d’un millier de personnes, rapporte le journal local, qui ont afflué de la grand-place pour l’événement. Car c’est le début du démantèlement des fortifications. Désormais, la campagne s’offre à la vue du centre-ville. Une révolution dans le quotidien des Airois, jusqu’alors à l’ombre de leurs murs d’enceinte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *