Drakkar, Vikings et Boot Feest sur l’Aa

Les faiseurs de Bateaux
Les Vikings ont dressé un campement sur Lysel. Dans le fond, le drakkar se dresse fièrement et au premier plan, retourné au bord du quai : le cogue fabriqué par les Faiseurs de Bateaux.

    Il fut une époque où la ville de Saint-Omer était considérée comme un port de mer. Il y a de cela très longtemps mais son accès, du côté du Nord, a gardé quelque chose de cette figure. Il est d’une charmante bizarrerie avec ses faubourgs aquatiques, le Haut-Pont et Lysel.

Après douze siècles, les Vikings sont revenus sur nos terres et ont amarré leur drakkar à un quai de Lysel courant juillet dernier avec l’autorisation «Des Faiseurs de Bateaux», une entreprise du Patrimoine Vivant dirigée par Rémi Colin. Avec l’aide de toute une équipe de copains amoureux fous du marais audomarois, les organisateurs ont mis en place une exposition intitulé «Saint-Omer au temps des Vikings ». Pour cela, ils ont reçu le soutien du clan du Vestfold, une association lannoise de reconstructions historiques fondée en 2010. Celle ci a pour objectifs de reconstituer les costumes scandinaves du Xe siècle et l’artisanat de cette époque. Sur les lieux, les visiteurs pourront aussi admirer deux superbes réalisations prêtées pour la circonstance par l’association du Vestfold :

un véritable Drakkar nordique arrimé en juillet dernier et le Chariot d’Oseberg (chariot de cérémonie découvert au début du XXe siècle près d’une tombe norvégienne), une œuvre d’art en bois sculpté par un Lumbrois Benoit Eeckman. Ils découvriront aussi un cogue (véritable bateau de commerce médiéval) réalisé sur place par les Faiseurs de Bateaux. Tout cela aux côtés de deux expositions étonnantes, l’une sur le commerce à Saint-Omer au Moyen Age, l’autre sur les incursions normandes à Saint-Omer au VIIIe siècle autour du village et du navire.

Ces expositions sont en partie animées par des jeunes inscrits dans le dispositif «Coopérative jeunesse de Services».  

Dreki embarcation viking
Le Dreki avec des techniques de navigation particulières pour ce peuple qualifié de barbare et qui fit jadis trembler notre territoire.

Pour cette animation, le clan du Vestfold a mis à disposition son propre navire viking, une authentique embarcation fabriquée en Norvège. Ce « Dreki » mesure plus de 10 mètres de long et deux mètres de large. Sa figure de proue s’élève à plus de trois mètres. Il possède un mat gigantesque et une magnifique voilure. Ce bateau chargé d’histoire et fort de nombreuses expéditions permettra aux visiteurs de mieux cerner ce qui fut la force principale des invasions dans l’Europe.

Une Fête inédite : L’Aa Boot Feest

La figure de proue du Drakkar remonte du fond des temps

Ces réjouissances se tiendront sur le site même autour des embarcations ayant contribué à l’essor économique du territoire audomarois ces samedi 12 et dimanche 13 août.

Pour la circonstance et suivant l’esprit Viking, le  clan du Vestfold établera son campement. Ce sera l’occasion pour les visiteurs de découvrir le Dreki (Drakkar), le chariot d’Oseberg, un cogue, la vie quotidienne des normands et des combats épiques. Une sortie à ne pas manquer en découvertes de toutes les activités présentées dans les Hauts de France