Le bastion de Thiennes, outil de défense et lieu de fête

On distingue aussi l'ancienne accroche du rempart (à G) qui a servi à combler les douves

Le bastion de Thiennes, parce qu’il couvrait le chemin qui menait d’Aire vers cette commune du nord de l’autre côté de la Lys, est un rescapé. Il n’a pas survécu au démantèlement des fortifications pour sa beauté, mais pour son utilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *