Après la fête du légume, place à la semaine du goût

affiche journée du goût
Quand les producteurs de légumes audomarois titillent nos papilles
La fête du légume : un rendez important du savoir-faire audomarois

Le chou-fleur et ses amis légumes étaient à la fête dimanche dernier place de la Ghière sur le quartier historique du quai du Haut-Pont. En effet, pour sa 8e édition, « Saint-Omer Capitale du Légume » est devenue « Saint-Omer fête du chou-fleur et du légume », une fête pour célébrer le savoir-faire de nos maraîchers.

Parmi tous les légumes, le chou-fleur, produit phare, a une place à part dans la production maraîchère. Mis en valeur par la confrérie du même nom, il est le symbole de la profession maraîchère audomaroise tout entière. Ce rendez-vous a marqué en quelque sorte la transition à la Semaine du Goût.

De Saint-Omer à Ambleteuse…

Ambleteuse

Pour voir l'animation en plein écran ou revenir dans la fenêtre: Double cliquez à l'intérieur.

Il y eut Vauban et les fortifications

Saint-Omer et Vauban c’est toute une histoire de fortifications et de protection contre l’envahisseur… Notre pays a été fortement marqué par l’empreinte de cet architecte militaire, précieux conseiller de Louis XIV. Une association a même été créée pour valoriser le travail du Maréchal de France. Le Nord-Pas de Calais garde les traces de cette œuvre de titan : Saint-Omer, Arras, Bergues, Boulogne, Ambleteuse… Le fort d’Ambleteuse justement sur le littoral des Caps et Marais d’Opale que nous vous invitons à revisiter sur cette image 360° réalisée par notre collaborateur Michel Bonne.

Des travaux pour mieux accueillir le public

Le Fort d’Ambleteuse accueille chaque année 5000 visiteurs. Un édifice construit en 1680 par le célèbre Vauban qui a su résister aux assauts du temps. Malgré tout un programme de restauration sur 4 ans s’avère nécessaire. De gros travaux pour lesquels il manque encore des fonds.

Classé monument historique depuis 1965, propriété des amis de l’association du Fort d’Ambleteuse depuis 1967. 50 ans d’entretien régulier ont permis de maintenir le bâtiment en état, mais aujourd’hui de nouvelles tranches de travaux sont obligatoires.

120 000 euros sont d’ores et déjà apportés par l’Etat, le mécénat et la fondation du patrimoine. Mais la réfection nécessaire est plus importante encore. Il faut boucler un budget global de 400 000 euros environ, la clé de la réussite. En plus des subventions, l’association lance une souscription via la Fondation du patrimoine. 50 000 euros sont espérés pour préserver cet héritage architectural à la vue imprenable.

Les premiers travaux sont espérés à l’automne. En attendant, le Fort d’Ambleteuse se visite tous les week end.

Saint-Omer et le quartier de la gare

Canal Saint-Omer

La passerelle fera le lien entre le centre ville de Saint-Omer et le marais.

Du centre-ville de Saint-Omer au marais, il n’y a qu’un pas à faire, disons plutôt une passerelle à franchir au-dessus du quai du Commerce. Cet édifice, installé à l’automne prochain, permettra de gagner la gare reliant la rue de Dunkerque à l’allée des Marronniers.
Cet ouvrage d’art entre dans le cadre du développement économique de l’ensemble du quartier de la gare. La passerelle assurera le lien économique et touristique entre la ville haute, rendez-vous incontournable des touristes, avec l’accès aux quartiers voisins, porte d’entrée au marais audomarois. A suivre dans nos prochains reportages.